Droit de dialogue chez Gwemaline...

Quel est le rôle de la transmission dans un Odre Initiatique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quel est le rôle de la transmission dans un Odre Initiatique

Message  Mary le Jeu 7 Fév - 21:23

Notre amie Mary, me propose de vous soumettre ce sujet....

Biensûr Mary avec plaisir, je suis un peu prise ces temps ci donc ne m'en veux pas si je suis un peu muette ce n'est que partie remise.

Je le fais en son nom.

Sachez tous que vous pouvez ajouter des sujets, si je devais ne pas les accepter je vous le justifierai.

Il vous suffit de clique sur "nouveau" au dessus de la fenètre.

cheers

Bises

Gwemaline...

Mary
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le rôle de la transmission dans un Odre Initiatique

Message  chris le Ven 8 Fév - 21:39

Bigre ... affraid

Vaste sujet que voici .....
Transmettre, si je ne m'abuse, c'est "être un point de passage" entre avant et peut être après ...
Transmettre, c'est accepter en conscience de "servir" de pont ... être pontif quasiment drunken
Transmettre, c'est une lourde responsabilité car cela doit se faire dans les "formes traditionnelles" .....

Alors dans un Ordre Initiatique ....... sunny

c'est peut être accepter de n'être qu'un maillon modeste d'une chaine infinie ...
c'est peut être accepter de tenter d'esquisser d'enrichir un tant soit peu cette chaine ...
c'est peut être accepter d'être un vecteur de "quelque chose" hors du temps et de l'espace ...

il faudra y revenir cyclops

chris

Nombre de messages: 10
Age: 59
Localisation: 30
Date d'inscription: 30/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le rôle de la transmission dans un Odre Initiatique

Message  marybleu le Sam 9 Fév - 12:20

Voici ma réflexion et qui n'engage que moi évidemment.
L’Initiation est un acte qui tire le profane de son quotidien, une pause, arrêt sur image, espace temps hors temps. Elle est le point final de l’accomplissement d’un parcours, un aboutissement, que nous avons tous suivant.
Chacun revit et reconstruit sa propre trajectoire et ce recommencement est fondateur pour tous.
Cela signifie un choix et une responsabilité personnelle dans la transmission de l’identité Initiatique.
Une réflexion quant au contenu et à la forme de cette transmission.
Alors que la tradition donne des repères précis pour sa perpétuation, la liberté qu’autorise la transmission, nous place devant une tâche complexe.

Comment transmettre ?
Que transmettre ?

Confronté à ses questions, Nous, F.°.M.°. sommes souvent pris d’une sorte de vertige devant notre propre liberté de choix, la variété de nos opinions, la complexité de nos fidélités et de nos appartenances , l’étendue de cette responsabilité.
Car, n’ayant pas fait le choix d’une identité intemporelle, nous savons que le changement, le renouvellement, la recherche de formes nouvelles peuvent impliquer une fidélisation d’un héritage spirituel alors que le respect à la lettre, sans concession, sans réflexion de formes figées, peut conduire à trahir beaucoup plus sûrement l’esprit dans lequel il avait été dicté.
Ainsi, la transmission de l’INITIATION se veut rattachée à son passé par une démarche libre, volontaire, tout en restant une démarche de synthèse, où il faut décanter, redonner un sens à ce qu’elle doit transmettre.
Les rites scandant nos tenues, notre vie collective de M.°., on verra en eux non pas une réactualisation de commandements divins mais une mémoire retrouvée de pratique manifestant l’existence d’un Ordre Initiatique et son appartenance.
Un travail sera fait pour montrer comment se rejoue dans les rites, un événement historique, réel ou mythique, fondateur de l’identité de la Franc-maçonnerie d’où seront dégagées des valeurs essentielles pour la collectivité et que chacun, individuellement,pourra se réapproprier dans la vie d’aujourd’hui.
Les gestes symboliques effectuées et paroles échangées lors du rituel réactualisent, tel un recommencement revécu par chaque participant, la maturation historique.
La transmission de l’Initiation se fait dans un va et vient constant entre certains qui demandent et d’autres qui proposent. Les rites ne sont pas donnés dans une structure permanente qui se répèterait invariablement mais ils sont inscrits eux-mêmes dans une variante qui les modèles.
C’est une démarche à la fois concrète, discrète, réflective et affective, qui constituera notre identité, un rite d’intronisation à notre communauté, notre appartenance à la Franc-maçonnerie
C’est l’acte d’intégration dans notre Ordre qui lie de façon indissoluble l’Initié à notre histoire, notre culture, la tradition, de construire son identité de façon forte.
C’est un acte de devoir de mémoire afin de recrée une tradition au sens premier du terme « tradere : transmette »
C’est prendre acte que l’Initiation n’est pas un acte de connaissance mais bien de transmission dont le sens prend forme toute au long de notre vie maçonnique, à travers une remise en question personnelle et permanente.


Mary.

marybleu
Invité


Revenir en haut Aller en bas

A propos du rôle de:Transmission dans un ordre initiatique

Message  yannesoganesh le Lun 11 Fév - 19:13

L’initiation est un échange à vivre au quotidien. Elle ne tire pas le profane spécifiquement de son quotidien, elle commence par l’interpeller et doit pouvoir petit à petit, au fur et à mesure que la confiance et la compréhension s’installe, lui permettre de juxtaposer l’enseignement qu’il reçoit à toutes les actions de sa vie quotidiennes, à commencer par sa façon de penser et de s’exprimer, sans pour autant dénaturer l’absolu de celles-ci.
Le rôle de la transmission dans un ordre initiatique est de permettre la poursuite des buts de l’ordre, par l’éveil de la personne, par la cooptation d’entités pouvant être amenées à entrer en résonance avec les dimensions de l’ordre.
La transmission dans un ordre initiatique se fait oralement et demande par là même plus d’attention de la part de l’impétrant que s’il devait simplement se contenter d’un savoir livresque. Outre l’oralité s’adressant à l’ouïe et à la mémoire, tout les sens sont, et doivent, petits à petit, être mis en éveil : la vue, l’odorat, le toucher, l’intuition. Les rites permettent cet éveil générateur d’attention.
Il faut savoir qu’en tant qu’individu nous courrons sur notre erre, comme un bateau ivre, privés de certains moteurs de conscience ; plus ou moins abrutis par la société de consommation dans la quelle nous sommes nés, (pollués par certaines habitudes dégénérées de soi-disantes traditions transmise par habitude plus que par conscience), dans la quelle nous acceptons d’évoluer. Ainsi nous représentons en tant que tels, dans toute notre relativité, un danger pour nous même et les autres car notre vraie vigilance est au point mort, obscurcie par les peurs et les désirs.
La rencontre avec l’initiation va petit à petit freiner cette course errante et motoriser spirituellement en quelque sorte notre conscience pour reprendre en tant que « potentiel-sachant » la part de libre arbitre qu’il convient que nous utilisions.
Dans la transmission, il y a une part de tradition, d’histoire, en conscience évoluée ; il y a un enseignement de « practicité » qui nous met en relation avec le verbe « Être » qui doit remplacer en raison et en conscience les verbes « paraître et devenir » (du moins dans les dimensions que la société lui a donné, lui donne encore par décadence sociétale).
Une résonance se met en place petit à petit qui éveille l’entité que nous sommes dans notre potentialité et la met ainsi en relation avec : d’abord un savoir, pour des devoirs qui permettent ensuite les échanges qui nous font vouloir et pouvoir.
Transmettre c’est : concevoir, regarder et voire, entendre et écouter, toucher, recevoir et donner, goûter, respirer, échanger, construire, faire, agir.
Lorsqu’il y a à lutter ?
C’est apprendre à lutter avec plutôt que de lutter contre.
Transmettre c’est vivre et vivre c’est conscience de créer une dynamique tendant à l’équilibre des forces de l’univers.
La transmission dans l’ordre initiatique joue ce rôle extraordinaire qui doit permettre, à chacun décidant d’en bénéficier, de comprendre que dans la vie on ne change pas mais que l’on EVOLUE.
On se doit d’avoir des idées mais avec suffisamment d’humilité et de désintéressement « personnel » , sans jugement de valeur.
yannesoganesh

yannesoganesh

Nombre de messages: 19
Age: 64
Localisation: Mes greniers des Mots -Reflets
Date d'inscription: 28/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://esotcelt.unblog.fr  - http://ganeshabreizh.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le rôle de la transmission dans un Odre Initiatique

Message  Gwemaline... le Ven 5 Sep - 19:10

Personnellement j'affirme rarement, il me semble en l'instant que ce que me permet de faire évoluer ma propre instruction, ainsi les porte laissé entrouvertes me permets de conserver l'esprit ouvert.

Je ne suis pas à cette heure de la transmission, il est encore tôt pour moi d'y répondre, je serait tentée de répondre c'est garder l'éveil, laisser une libre interprétation tant qu'elle ne s'obscursi pas, c'est savoir entendre, comprendre, et écouter, c'est être disponible pour l'autre, c'est transmettre l'engagement, c'est aussi parfois ouvrir la voie de la sagesse, donner l'exemple de la modération., et surtout garder la vigilence des affirmations

Gwemaline...
Admin

Nombre de messages: 97
Age: 44
Localisation: 83
Date d'inscription: 19/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.gwemaline.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le rôle de la transmission dans un Odre Initiatique

Message  chris le Ven 5 Sep - 20:05

La transmission est-elle consciente, inconsciente What a Face

chris

Nombre de messages: 10
Age: 59
Localisation: 30
Date d'inscription: 30/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le rôle de la transmission dans un Odre Initiatique

Message  Gwemaline... le Ven 5 Sep - 20:07

Ne doit elle pas le rester pour en maitriser les meilleurs instants permettre à l'autre d'en identifier les meilleur instants, ceux du partage...?

Gwemaline...
Admin

Nombre de messages: 97
Age: 44
Localisation: 83
Date d'inscription: 19/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.gwemaline.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le rôle de la transmission dans un Odre Initiatique

Message  Amiko le Dim 7 Sep - 23:12

Transmettre c'est peut-être commencer à avoir conscience que la peur ancestrale de la mort me touche et que l'ordre iniatique m'aide à surmonter... alors, pourquoi ne pas en faire profiter les autres si c'est possible... Ceci dit, sans autres ambitions et délires psychos machins trucs Very Happy

Amiko
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le rôle de la transmission dans un Odre Initiatique

Message  Gwemaline... le Lun 8 Sep - 7:41

Il est bien clair qu'ici personne ne psychote.... alien What a Face Twisted Evil pig cheers Embarassed bom affraid

Gwemaline...
Admin

Nombre de messages: 97
Age: 44
Localisation: 83
Date d'inscription: 19/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.gwemaline.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le rôle de la transmission dans un Odre Initiatique

Message  vanveen14 le Mar 16 Mar - 20:59

Il est étonnant que lorsqu'on évoque la démarche initiatique, rares sont ceux qui parlent de l'initiation. Comme s'il ne s'agissait que d'un temps de passage, d'entrée et que l'essentiel serait de bien agir. Mais nombre de personne n'ayant pas reçu l'initiation sont des gens exemplaire, qi consacrent leur existence à bien agir à faire le bien, à faire preuve de tempérance de modération et de courtoisie. Qu'est-ce qu'une initiation pourrait bien apporter de plus et pourquoi donc?
en clair qu'est-ce qu'une initiation? en quoi peut-elle, diable, consister?

vanveen14

Nombre de messages: 1
Date d'inscription: 16/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est le rôle de la transmission dans un Odre Initiatique

Message  Gwemaline... le Lun 31 Mai - 21:30

S farao farao ans doute qu'il n'y a pas d'intéret à décrire un moment qui n'appartient qu'à l'initié, nule expérience ne ressemblera à l'autre en la matière.

Tu as cette liberté de songer que cela ne sert à rien, et l'autre de ne pas systématiquement songer à convaincre du bienfondé d'une démarche.

Gwemaline...
Admin

Nombre de messages: 97
Age: 44
Localisation: 83
Date d'inscription: 19/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.gwemaline.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum